Bienvenue sur la page «guérison” du ParadiseNow.net!

Cette page a été créée pour rassembler divers remèdes «alternatifs» simples, efficaces et pratiquement gratuits visant au soulagement de maux et de douleurs, commençant par un remède naturel puissant (pour moi et beaucoup d’autres) contre le mal de dents. Si tu as un semblable traitement ou astuce à faire partager, fais-moi savoir. Et partage ce simple remède pour le soulagement permanent des maux de dents (complété par un programme d'auto-guérison de la carie dentaire [en anglais]) avec tous ceux qui pourraient d’en tirer bénéfice.

Mon remède de bonne femme contre le mal de dents : un traitement miracle naturel et puissant contre la douleur qui m'a offert un soulagement efficace et permanent

Guérir la carie dentaire et les gencives par la régénération diététique des dents

par © Ulla, créatrice et conceptrice de www.healingcancernaturally.com et www.healingteethnaturally.com, Septembre 2010

Copyright notice

Un programme de traitement simple et pratiquement gratuit, conçu pour soulager et calmer le mal de dents et de restaurer les dents de facon naturelle, Ce programme vise tous ceux qui souhaitent ou doivent faire sans dentiste et/ou qui préfèrent éviter les procédures et matériaux dentaires susceptibles ou prouvés d'etre nuisibles à la santé ou comportant d'autres risques impliqués dans les pratiques de la dentisterie conventionnelle

English Español Português Deutsch Farsi 한국어 हिन्दी

Comme beaucoup ou la plupart des gens ayant grandi dans le monde occidentalisé, j'ai été élevée dans la conviction (nourrie par les soi-disants experts -les dentistes- ainsi que les médias) qu'une fois un mal aux dents s'est fait ressenti (dénotant la présence d'un «trou» ou d'une cavité), essentiellement il n’y a rien qu'on puisse faire pour s'aider soi-même. Étant donné que les dents, une fois attaquées et ramollies par la carie, ne se répareront jamais par elles-mêmes, le mieux qu'on puisse censément faire c'était de prendre un analgésique ou un remède de grand-mère (herbe etc.) pour achever un soulagement temporaire de la douleur. Bien entendu, tout en se précipitant vers le dentiste le plus tôt possible puisque c'est lui/elle seule(e) qui tienne les outils efficaces pour «proprement» réparer la cavité (par résection des tissus malades suivie d'une obturation par plombage par l'intermédiaire de la fraiseuse....). Et naturellement, une fois que vous avez des bactéries de carie rongeant votre dent, il n'y a aucun moyen connu sur terre pour arrêter leur progression implacable, susceptible d'être trouvé en dehors du cabinet dentaire et de la chaise du dentiste.

Je sais TRÈS différemment maintenant - au moins en ce qui concerne mes propres dents, et ceux d'autres personnes dont j'ai lu les expériences basées sur l'application de principes semblables.

Je suis également convaincue que si l'on m'avait enseigné dès le plus tendre age ce que je sais à présent au sujet de la capacité naturelle du corps humain de se guérir soi-même - y inclus les dents et les gencives - j'aurais l'ensemble de mes dents en bel ordre, au lieu de quatre dents extraites et plusieurs autres sérieusement endommagées du fait d'avoir été limées pour permettre l'ajustage de trois bridges (ponts dentaires dont j'ai eu deux depuis lors enlevés). En outre j'aurais pu m'épargner beaucoup de douleur physique, sans même mentionner une certaine somme d'argent.

Le procédé simple pour soulager le mal de dents (svp ne l'écartez pas comme étant trop simple - j'ai pensé de même à l'origine jusqu'à ce que je l'essaye proprement!) et reconstruire l'émail dentaire décrit dans le suivant a en effet fait des miracles pour moi, même avec une rage de dent des plus mauvaises imaginables et de très profondes cavités. Un de ces trous dentaires avait pratiquement atteint à la racine, d'après ce que le dentiste qui me soignait me disait pendant qu'elle y passait la roulette. Je lui demandait tout de même de cesser son travail (elle projetait un traitement endodontique). Dans la suite, j'ai moi-même traité cette dent en employant l'approche esquissée à www.healingteethnaturally.com (que j’espère avoir traduit en français à une date ultérieure).

Mon meilleur remède personnel contre un mal de dent : comment se débarrasser d'un mal de dent, même avec une douleur sévère, intense ou atroce.

Dissoudre suffisamment de sel1 dans de l'eau tiède (température du corps) pour faire une solution plutôt concentrée et rincer votre bouche à  plusieurs reprises, en «mâchant» vigoureusement l'eau salée partout dans votre bouche (si la douleur le permet) ou en laissant simplement l'eau salée agir (cela vous fera saliver). Le mal de dent peut diminuer instantanément ou, surtout quand il est très sévère, prendre un certain temps avant de disparaître, mais il disparaîtra. (Cela a agi ainsi pour moi à chaque fois, le délai le plus long étant d'environ deux minutes. J'ai vu aussi d'autres personnes rapporter un soulagement de mal de dent quasi instantané – des exceptions possibles : une douleur provenant d'une dent infectée sous un bridge). Une application répétée de solution salée –même plusieurs jours au cas où la douleur revient- peut être requise. Un traitement alternatif consiste à mettre des cristaux de sel directement contre la dent ou la partie de gencive qui fait mal.

J'ai trouvé ce traitement du mal de dent à l'eau salée plus efficace que l'huile de tea tree (qui pour moi est extrêmement utile pour une douleur moindre et que je peux appliquer ensuite pour garder ma bouche et mes dents «stérilisées»), et aussi beaucoup plus efficace que tout ce que j'ai essayé d'autre, comme ce vieux remède de grand-mère qu'est l'extrait de clou de girofle (ou essence de girofle de qualité alimentaire)  qui s'est avéré inutile dans mon cas, ainsi que les antalgiques allopathiques.

(En effet, les médicaments antidouleurs traditionnels tels que l'aspirine, paracétamol [acétaminophène], Ibuprofène [vendu sous le nom Motrin, Advil, Dismenol, Dolgit, Dolocyl, Dolofin, Dolo-Dismenol, Dolo-Spedifen, Ecoprofen, Epsilon, Ergix, Nuprin, Brufen,  Nurofen, Algifen, Upfen, Expanfen et autres] et le hydrocodone [dihydrocodeinone] en fait devraient empirer par la suite la douleur et/ou détériorer encore plus la santé dentaire en introduisant encore plus de toxines à la bouche et aux dents déjà sous attaque microbienne, du moins quand ces médicaments sont appliqués à plusieurs reprises.)

Le traitement à  l'eau salée semble aussi être efficace sur des abcès dentaires ou plutôt  gingivaux (dents/gencives infectées emplies de pus) en drainant graduellement le pus. (À propos, et évidemment, si des particules d'aliment sont coincées entre les dents ou que d'autres raisons sont la cause du mal de dent, veillez à vous débarrasser de ces «assaillants» à l’aide du fil dentaire etc.)

Vous pouvez lire plus de détails (en anglais) sur ce traitement simple mais fréquemment superbement efficace à My personal best toothache cure: warm salt water rinses & salt packs.
Une liste supplémentaire extensive en anglais de remèdes contre le mal de dent se trouve sur
www.healingteethnaturally.com/natural-holistic-and-home-dental-remedies.html (conseil : utilisez un traducteur en ligne pour en avoir l'essentiel. Indice : un conseil littéralement «brûlant» serait de mettre directement de l'ail sur une dent douloureuse.)

*****Mise à jour en date du 5 octobre 2010: les premières pages françaises de Healing Teeth Naturally viennent d’être publiées: plusieurs rapports impressionnants de gens qui ont guéri leurs dents et/ou gencives eux-mêmes en utilisant des approaches naturelles et/ou holistiques.*****

1 Dans la mesure du possible, j'emploie du sel marin gris non raffiné, qui, contrairement au sel de table traité, conserve une pléthore de sels  minéraux et d'oligo-éléments naturels et ne contient pas d'additifs peut-être toxiques.
En outre, quand je me rince la bouche avec du sel traité en forte concentration, j'en conçois un goût
«toxique» dans la bouche alors qu'une solution concentrée de sel de mer non raffiné ne crée pas cet effet désagréable. Le gros sel marin non raffiné de couleur grise se vend ici dans les magasins d'alimentation naturelle où je l'achète dans des sacs d'un kilogramme. C'est également l'unique sel que j'emploie pour l'assaisonnement. Tandis qu'il y a en offre un sel marin dit non raffiné mais qui est fin et d'un blanc neigeux comme le sel de table commun, je ne suis pas sûre que ce dernier soit aussi riche en sels mineraux et oligo-éléments que le gros sel gris. Si vous employez le sel raffiné, je m'assurerais qu'il est sans ajout d'aluminium, du moins si vous l'employez fréquemment.

Sur les causes des douleurs dentaire et gingivale et le «mécanisme d'action» de la solution saline

J’éstime que l'eau salée tiède prise en bain de bouche agit de la façon suivante : à ma connaissance, un mal de dents signifie que le nerf dentaire est attaqué par la carie et/ou d'autres bactéries pénétrant dans les environs du nerf grâce à l'état «ramollie» d'une dent (qui, elle, a perdu sa dureté naturelle à la suite d'une carence en mineraux dans son treillage cristallin) ainsi permettant à des bactéries de voyager par les «brèches» ainsi crées vers des parties plus profondes de la dent. En fait, l'émail des dents saines est le tissu le plus dur du corps humain !). En d'autres termes, la douleur est provoquée par une infection bactérienne s'étendant dans un part fragilisé du corps. 

Le rinçage à l’eau salée (probablement la plus forte la saumure, le meilleur l'effet) agit de deux manières : d'abord par l'intermédiaire de l'osmose, retirant des molécules y inclus des bactéries nuisibles des gencives qui entourent le nerf (et probablement la dent affaiblie elle-même), et en second lieu par l'action anti-bactérielle du sel directement tuant les bactéries etc. en contact. En bref, ceci est également l’avis du dentiste «Paul Revere» (un pseudonyme) qu’il publiait en son  livre «Dentistry and Its Victims» dans le chapitre discutant la douleur dentaire. Il écrit (traduit de l’Américain):

«Tous les tissus, y compris la pulpe, tendent à gonfler quand ils s’enflamment. Mais à la différence des autres tissus qui peuvent s’étendre “à souhait”, la pulpe est confinée dans des murs d'ivoire inflexibles et à mesure que la pulpe enflamée gonfle, elle développe des pressions terribles à l'intérieur de la dent. C'est cette pression qui est la cause directe du mal de dent le plus grave.»

Et c’est ici, bien sûr, que l'effet osmose de l'eau salée, ayant un effet déshydrateur immédiat sur la partie concernée, diminue du même coup la pression interne. Il semble clair à moi, cependant, que plus qu’un simple effet «trayant» est impliqué puisque les rinçages répétés à l’eau salée [si alliés à d’autres mesures régénératrices et purificateures] peuvent aider une dent «délabrée» à se stabiliser.

Est-ce qu'il y a des corrections à apporter à ce texte? Aidez-moi à améliorer cette traduction.

 

© 2004-2006 ParadiseNow.net

Révision Mars 2006 et Septembre 2010

Paradise Now
Ursula R. M. Schmid, P.O. Box 120244, 10592 Berlin, Germany.